Bake Bidea portera son message de paix à Paris

Lors d’une conférence de presse tenue ce matin à Bayonne, le collectif issu de la société civile “Bake Bidea” (le chemin de la paix) a annoncé la tenue d’une conférence à Paris au mois de juin afin d’y porter la suite de l’avancée dans la résolution du conflit basque.

Peio Dufau, Anaiz Funosas et Christophe Desprez, du Collectif Bake Bidea

Peio Dufau, Anaiz Funosas et Christophe Desprez, du Collectif Bake Bidea

De la déclaration d’Aiete à celle du Groupe de dialogue du Pays Basque de France, en passant par les Forums pour la paix ou les manifestations populaires, le processus de paix, porté par le collectif issu de la société civile Bake Bidea (“le chemin de la paix”), avance son petit bout de chemin de ce côté-ci de l’Adour. Le moment pour le traverser enfin et “monter à Paris pour porter la nécessité de la mise en place du processus de paix, mais aussi montrer la détermination que nous avons de mettre en place la feuille de route d’Aiete afin de résoudre ce conflit” annonce Christophe Desprez, membre du Collectif et de la Ligue des Droits de l’Homme Pays Basque.

“Nous avons aujourd’hui une pluralité de soutiens locaux inédite, un soutien et une confiance grandissante de la communauté internationale, une société civile de plus en plus sensibilisée et mobilisée, c’est un nouveau contexte favorable à la paix que nous voulons porter à Paris.”

“C’est une conférence dont nous désirons qu’elle appartienne à la société civile. Mais aussi aux politiques, élus locaux. Parce qu’ils nous ont soutenu depuis longtemps” précise Anaiz Funosas.

Elle pointe aussi les lacunes de la presse, qui ne semble pas encore s’intéresser au processus de paix ni croire en son rôle au coeur de ce processus. “Si la presse locale a opéré ce changement de  traitement et apporte désormais des éclaircissements a la société civile du Pays Basque nord, on est loin de ça à Paris. Les rédactions ne voient pas l’intérêt de traiter ces sujets là.”

Peu de détails encore sur cette demi-journée de conférence, sinon qu’elle se tiendra le jeudi 11 juin 2015 à la Salle Victor Hugo (300 places), dans les locaux de l’Assemblée Nationale, de 9 à 13 heures. La Ligue des Droits de l’Homme est le premier partenaire co-organisateur, mais d’autres partenaires, encore discrets, seront bientôt dévoilés.