Le membre d’Aitzina placé en garde a vue a été libéré dans la soirée

Membres et sympathisants d'Aitzina se sont réunis devant la mairie jeudi à 18h30 en signe de protestationC’est aux alentours de 19 heures, alors qu’ils s’étaient réunis devant la mairie de Bayonne pour protester contre son arrestation, que membres et sympathisants du mouvement de jeunes abertzale Aitzina! ont appris la libération d’Alex Feldman, membre et permanent du mouvement arrêté chez lui au petit matin par les forces de gendarmerie puis conduit au local du mouvement pour assister à une perquisition et enfin placé en garde à vue.

Selon l’entourage du jeune militant arrêté, les policiers auraient signalé que ce serait en rapport avec le démontage, le 14 juillet dernier, d’une centaine de panneaux de villages en langue française par les jeunes du mouvement, qui les ont ensuite envoyés à Paris par le train. Le mouvement avait réalisé une vidéo à cette occasion :

Le mouvement Aitzina a convoqué une conférence de presse demain vendredi 17 à 12h30 heures place Saint-André, dans le Petit-Bayonne, afin de communiquer sa réaction officielle.

Logo EH BaiLe mouvement politique Euskal Herria Bai a dénoncé l’après-midi dans un communiqué des méthodes policières peu adaptées aux circonstances :

“En tant que mouvement politique, EHBAI entend bien dénoncer ces manières de faire. Apparemment, selon les propos du parquet de Bayonne, cette opération intervient dans le cadre d’un “délit de droit commun”. Comment justifier alors d’aller chercher un jeune chez lui au petit matin et de procéder à la perquisition du local de Bayonne dans la foulée ? Nous considérons que nous vivons là une nouvelle provocation et il nous semble clair qu’en arrêtant le permanent de la structure et saisissant le matériel notamment les outils informatiques, c’est l’action que mène le mouvement de jeunes AITZINA qui est directement touchée.

Dans le contexte apaisé que vit le Pays Basque depuis quelques temps, nous ne pouvons rester silencieux devant ce genre d’opération qui apparaît comme totalement démesurée.

C’est pourquoi nous exprimons notre soutien le plus total à AITZINA et appelons l’ensemble de la population à participer aux diverses actions de soutien qui pourraient être organisées prochainement.”