Opération des gendarmes à Bayonne contre le mouvement de jeunes Aitzina

Local du mouvement Aitzina, rue Marengo à BayonneUne opération policière a eu lieu ce matin à Bayonne, dans les locaux que le mouvement de jeunes basques Aitizna partage avec d’autres associations, rue Marengo dans le Petit-Bayonne.
Du matériel informatique a été saisi, et un membre d’Aitzina,  a été placé en garde à vue à la caserne Marracq.

Ce matin, la gendarmerie nationale a mené une perquisition dans le local du mouvement de jeunes Aitzina, et procédé à l’arrestation du permanent du mouvement Alex Feldman, qui a été placé en garde à vue à la caserne Marracq.

Il faut rappeler que le local d’Aitzina est partagé avec de nombreuses associations, dont la radio RadioKultura, et le média participatif en ligne eh-Kazeta, dont l’ordinateur et le disque dur ont été aussi saisis. Le média proteste sur son compte Facebook :

“Nous dénonçons cette action qui entrave gravement le travail du journaliste d’ehKz et constitue donc une atteinte à la liberté de la presse. Utiliser l’opération contre l’organisation de jeunes Aitzina pour confisquer le matériel d’un média est inacceptable !”

On rappellera que ce mouvement, né fin 2013, a pour but de fédérer la jeunesse du Pays Basque autour de valeurs essentielles comme la langue et la culture, l’abertzalisme, l’éducation et la justice sociale.

Le mouvement s’était fait remarquer dès sa création, par une “opération Olentzero” devant la sous-Préfecture de Bayonne, afin de “signifier à l’État français ses mauvais comportements de l’année” envers le Pays Basque.

Le mouvement Aitzina dépose du charbon devant la sous-Préfecture de Bayonne