Parking payant pour les étudiants bayonnais : Philippe Neys confirme

La mairie de Bayonne ne cède pas, malgré les cinq cents signatures d’une pétition demandant le rétablissement de la gratuité pour les étudiants de la ville.Interrogé par BABinfo en marge de la conférence de presse sur les nouveautés de la rentrée 2015 du réseau de transport urbain de l’agglo Côte Basque-Adour Chronoplus, l’adjoint chargé du Transports, de la circulation et du stationnement de la ville de Bayonne, Philippe Neys, a tenu à mettre un point final à la polémique lancée mardi dernier par Joé Mendes, Secrétaire à la Communication des Jeunes Socialistes des Pyrénées Atlantiques, au sujet de l’arrêt de la gratuité du parking pour les étudiants, voté par le Conseil Municipal au début de l’été et passé relativement inaperçu en ce début de vacances, noyé au milieu d’une réforme tarifaire complète.

L’élu étudiant au conseil pluridisciplinaire de l’UFR de l’Université, outre la pétition et des témoignages, avait aussi écrit une lettre ouverte au maire.

rpIMG_9023Pour Philippe Neys, “l’étudiant, à partir du moment où il a une voiture, je ne vois pas pourquoi il ne paierait pas sa place. […]
Il y a des gens qui ont des revenus très modestes et qui paient pourtant leur parking. […]
À ce moment là, il y aurait peut-être beaucoup de catégories, professionnelles, sociales, qui pourraient à un autre titre réclamer la gratuité du stationnement ! Effectivement il y a d’autres moyens pour venir que la voiture. S’ils ont une voiture, c’est qu’ils ne sont pas aussi démunis que ça !”

Écoutez l’interview complète (1 min 42)