Rencontre-débat avec l’écrivain militant Maurice Rajfus à Bayonne le 22 juin.

La Ligue des Droits de l’Homme (section de Bayonne) et le Comité pour la Défense des Droits de l’Homme en Pays Basque (CDDHPB) vous invitent à une rencontre-débat avec l’écrivain militant Maurice Rajfus, vendredi 22 juin à 18h à la librairie Elkar de Bayonne (place St.-André), sur le thème de « la politique du rejet »

Rencontre au cours de laquelle il présentera ses deux derniers livres, « Opération étoile jaune » et « Drancy, un camp de concentration très ordinaire » qui viennent de paraitre aux Éditions du Cherche Midi.

Maurice Rajfus, né à Aubervilliers en 1928, avait été arrêté le 16 juillet 1942 avec ses parents (juifs polonais) lors de la rafle du Vel’ d’Hiv‘. Il est relâché à la suite d’un ordre excluant les Juifs de 14 à 16 ans de la rafle. Mais il ne reverra jamais ses parents, déportés à Auschwitz après un passage obligé par le camp de Drancy.

Profondément marqué par ce qu’il a vécu Maurice Rajfus n’a eu de cesse de témoigner et de rechercher des documents sur cette période longtemps passée sous silence. A partir de nombreuses pièces d’archives souvent inédites il a écrit une cinquantaine d’ ouvrages à caractère historique, politique ou polémique, s’intéressant en particulier à la Seconde Guerre mondiale et au rôle des forces répressives, hier comme aujourd’hui. Cofondateur en 1994 de l’Observatoire des libertés publiques, il relève alors consciencieusement dans la presse les innombrables bavures policières pour son brûlot mensuel Que fait la police ?…Car malgré tout cet historien militant a toujours su garder une bonne dose d’ironie corrosive !

Maurice Rajfus a, toute sa vie durant, dénoncé et combattu le racisme, le fascisme, l’intolérance et les dérives sécuritaires. S’il tient toujours à rappeler avec quelle application scrupuleuse la police française a respecté les ordres nazis, allant jusqu’à faire du zèle parfois !, il veut aussi nous mettre en garde contre certains discours xénophobes ou discriminatoires encore entendus tout récemment qui pourraient amener à des comportements que l’on pensait révolus . Voire à l’instauration d’une véritable politique du rejet, avec une volonté de marginalisation d’une certaine partie de la population.

Si son passage à Bayonne correspond à un triste anniversaire (l’obligation pour les Juifs de porter une étoile jaune sur la poitrine à partir du 7 juin 1942) c’est bien d’actualité aussi que Maurice Rajfus veut nous parler !

Source : ML d’Attac Pays Basque.