Rentrée d’EE-LV Pays Basque : entre PS et territoire

À l’occasion de sa rentrée politique, ce mardi à Bayonne, EE-LV Pays Basque a présenté son nouveau bureau et fait le point sur les chantiers qui l’attendent, non sans faire quelques précisions sur son alliance avec le PS et sa position sur le territoire basque.

Constitution du nouveau bureau : Cécile Saint-Martin (secrétaire départementale), Alice Leiciaguaçachar (conseiller régional, porte-parole), Jean Lissar (porte-parole), Sophie Bussière (secrétariat administratif), Marie-Ange Thébaud (conseiller municipal, secrétaire adjointe), Martine Daubagna (trésorière), ainsi que Nicole Dauga, David Desmartis, Daniel Hegoburu, Thibault Pathias et Marie Picard Felices.

Axes de politique générale : choix de l’action

Cécile Saint-Martin, secrétaire départementale EE-LV Pays Basque.

“D’abord, EELV c’est le choix de l’action”, entame Cécile Saint-Martin, secrétaire départementale du nouveau bureau d’EE-LV pays basque. Les enjeux priotitaires ? L’aménagement du territoire, les transports, le logement, la promotion de la future collectivité territoriale basque et l’engagement dans le processus de paix, sans oublier la défense des richesses linguistique et culturelle locales.

Évidemment, les thèmes phares du parti comme l’agriculture et la promotion des circuits courts ne seront pas oubliés.

Appels à manifester

Alice Leiciagueçahar, conseiller régional et porte-parole EE-LV Pays Basque.

Alice Leiciaguaçachar (conseiller régional, porte-parole d’EE-LV pays basque) signale que la section appelle à manifester samedi à Bayonne aux côtés du CADE contre la LGV.  Lundi, la droite a présenté une motion en faveur de la LGV, cosignée par le PS. EE-LV s’est opposé totalement, et rappelle que ses élus votent systématiquement contre les financements liés à la LGV. “Le maintien d’un véritable service public du rail passera forcément par l’aménagement des voies existantes” conclut Alice Leiciaguaçachar, rappelant que la population y est aussi fortement opposée.

Le territoire basque

“Évidemment, si nous avions une collectivité territoriale, nous pèserions davantage sur les débats”. Cécile Saint-Martin passe ainsi la parole à Jean Lissar, porte-parole.

Jean Lissar, porte-parole EE-LV Pays Basque.

“Déjà au programme de la candidate Dominique Voynet en 1995, elle avait à son programme un  département-région, vite surnommé département de luxe. Le département en tant que tel n’a jamais été  la tasse de thé des verts. Nous pensons que c’est une structure qui repose sur des féodalités locales, et notamment sur le clientélisme, qui est amenée à disparaître dans les années qui viennent”.

 Les autres points forts de la conférence de presse résumés en vidéo


Rentrée 2012 d’Europe Écologie – Les Verts pays… par LLDW